Décompresser (un peu) pendant les révisions du #CRFPA2019

Pour certains, cela fait maintenant plusieurs semaines que vous avez débuté vos révisions.  Vous avez besoin de motivation en perfusion et surtout d’astuces pour minimiser le stress que vous allez accumuler pendant vos révisions. Et parce que décompresser n’est pas un vilain mot !

 

Il est grand temps d’avoir confiance en vous à propos de cet examen. Tout d’abord parce que vous faites du Droit depuis longtemps, que vous avez déjà passé de nombreux examens et que vous avez des réflexes de juriste déjà bien ancrés ! L’examen du CRFPA c’est avant tout un examen. Enlevez de votre esprit le mot venant juste après. Ne vous mettez pas la pression inutilement.

Les soirées à squatter les terrasses vous manquent terriblement, votre teint en ce début d’été est bien plus pâle que la normale.. L’enfermement et la solitude sont les ennemis de votre préparation au CRFPA. Et pourtant on hésite trop souvent à laisser quelques instants ses cours pour changer d’air. C’est  une mauvaise habitude et il ne faut jamais culpabiliser de s’aérer la tête ne serait-ce que pour aller faire un footing de 30 minutes.

Vous avez fait, et allez faire, beaucoup de sacrifices (une prépa semestrielle, une prépa estivale, des examens tous les jours de la semaine ) pour en arriver là.

Vous avez été un(e) lecteur(ice) assidue de ce blog et avez lu tous les articles.

Il faut que vous essayez pour cela d’anticiper tous les points stressants. On en reparlera mais vos outils pour le CRFPA (crayons, surligneur, codes, textes Légifrance, blanco, bouteille d’eau, carte d’étudiant, papiers d’identités, bouchons d’oreilles, convocation pour certains IEJ,..) ne se préparent pas la veille de l’examen mais 2 à 3 jours avant (en prévision d’un fluo jaune qui ne fonctionnerait pas par exemple et qu’il faudrait racheter). A ce titre, achetez toutes vos fournitures en double pour l’examen ( stylos, blanco..) si l’un viendrait à lâcher en pleine épreuve !

Il faudra également anticiper votre trajet pour vous rendre dans votre centre d’examen. Et être vigilant également à la reprise des mouvements sociaux si chers à notre beau Pays et qui reprennent de plus belle en Septembre. 

Vous préparez actuellement un planning de révision pour le mois d’Août. Vous êtes en train d’investir pour une montre pour l’examen ainsi qu’un réveil pour vous réveiller le matin des épreuves.

Voilà déjà pleins de petits détails un peu stressant que vous pouvez éliminer en anticipant !

Esprit sain dans un corps sain

  • Activité sportive et ludique

Pour les sportifs qui ne se contentent pas de regarder le Tour de France à la TV, n’allez pas courir un marathon par semaine. Une sortie running, une heure de natation ou de tennis par semaine suffit largement. L’idée c’est vraiment de s’aérer l’esprit. Le sport peut vraiment vous aider à réussir votre examen. Pratiquez le sport que vous aimez et ne vous forcez surtout pas. Si vous n’êtes pas sportif, allez marcher ne serait-ce que 30 minutes avec vos écouteurs et votre playliste préférée. L’activité sportive permet d’oxygéner les neurones et contribue à une meilleure mémorisation.

Le temps que vous pensez « perdre » à faire 30 minutes d’exercice sera gagné en efficacité dans la « foulée » ! Ne pensez pas que c’est du temps perdu. Déjà, cette culpabilité que l’on a se poser 30 minutes par jour ses stylos et ses fiches pour faire autre chose que réviser est vraiment contre-productif. Tout d’abord, parce que nous perdons tous 30 minutes chaque jour pendant les révisions (ne serait-ce qu’à choisir ses crayons, ses fiches bristol, l’exercice que l’on va faire, le cours que l’on va revoir, les incursions sur Facebook (exception faite pour la page 1anpourleCRFPA et son compte Twitter très utile ;-)). Essayez donc de réduire ces temps de perdu inutilement. Vous trouverez alors facilement 30 minutes pour chausser vos baskets !

J’essayais personnellement d’aller courir une à deux fois par semaine pendant 45 minutes. Je faisais mon sport vers 17h car j’avais remarqué que c’était un moment où je n’arrivais plus à faire grand chose. Et c’est évidemment excellent pour lutter contre le stress.

Pour les casse-cous, pas de sport de l’extrême pendant ses prochaines semaines. Ne faites pas une « Loi de 1985 » à quelques jours des épreuves !

Si vous pouvez, essayez de vous faire une ou deux expos pour vous aérer l’esprit et penser pendant un temps au moins à autre chose. Je vous sélectionne ci-dessous quelques expos 2019 à Paris :

Exposition « Poison » jusqu’au 10 Août 2019

poison-630x405-c2a9-palais-de-la-dc3a9couverte.jpg

Le Palais de la Découverte invite à plonger jusqu’au 11 août 2019 dans le monde des poisons produits par les animaux et les végétaux. Des terrariums présentent au public une trentaine d’espèces vivantes parmi les plus dangereuses au monde dans leurs milieux naturels : serpents, araignées, grenouilles, scolopendres, lézards, salamandres… ainsi que les plantes belladonne, datura, aconit et autres champignons.

L’exposition évoque les venins d’attaque et de défense et met également en lumière les usages de ces poisons dans la recherche scientifique et médicale notamment dans la création de nouveaux médicaments.

Les bals barges

Véritable attraction du canal, les bals de l’été sont une manière originale de renouveler l’esprit guinguette au bord de l’eau. Rocks, tangos, salsa, musette, country et même hip hop ou danse africaine : les bals sont l’occasion de s’initier à toute forme de danse lors de grandes après-midis festives en plein air… Que vous soyez danseur confirmé ou débutant, venez vous lancer sur la piste de danse.

 Van Gogh, la nuit étoilée – Atelier des Lumières jusqu’au 31 décembre 2019

Après le succès de l’exposition du maître viennois Gustav Klimt, l’Atelier des Lumières propose une nouvelle exposition immersive. Cette fois-ci, c’est le célèbre peintre hollandais Vincent Van Goghqui est à l’honneur. A l’aide de supports numériques, de nombreux chefs d’œuvre sont projetés sur les murs et permettent de vivre une expérience unique autour d’un parcours thématique, retraçant les différentes étapes marquantes de la vie de l’artiste qui a bouleversé la peinture.

La lune – Du voyage réel aux voyages imaginaires – Grand Palais – jusqu’au 22 juillet 2019

Evadez-vous sur la Lune. Il y a 50 ans, l’américain Neil Armstrong posait pour la première fois le pied sur la Lune. C’est à l’occasion de cet anniversaire que le Grand Palais propose au public un voyage sur notre satellite. L’exposition présente, à travers des œuvres d’art et des objets, les dimensions réelles et imaginaires de la Lune. L’occasion de revenir sur la longue histoire qui relie les hommes à cet astre. Un voyage spatio-temporel, de l’Antiquité à nos jours, en Europe mais aussi sur les traces des civilisations africaines, arabes et extrêmes orientales.

  • Réviser ailleurs 

Le rêve de tout étudiant qui révise, même durant la période estivale : avoir une bibliothèque ouverte à n’importe quelle heure. D’autant plus qu’il peut être intéressant de changer de lieu de révision, surtout si vous ne supportez plus votre bureau encombré de fiches et de codes.. Prenez donc le strict minimum avec vous (un flou, un stylo et vos fiches de révisions nécessaires pour la journée) et partez réviser au bord de la plage, d’un lac ou sur les bords de Seine…

Une BU ouverte l’été pourra très bien faire l’affaire (avantage : la clim’ ! ). Attention cependant aux horaires d’ouvertures souvent réduits qui vous obligent à débarrasser vos affaires plusieurs fois dans la journée. Pensez aussi aux espaces de coworking ou aux salles d’études privées. Je pense notamment à la Permanence à Paris (site internet : https://www.la-permanence.com/ ) qui propose un accès (payant – 1€ l’heure, pas si cher comparé aux autres espaces de coworking à Paris) 24h/24 et 7j/7.

A Paris, la bibliothèque publique d’information, au Centre Georges Pompidou, est ouverte toute l’année. Et c’est assez fluide l’été. 

Pour les horaires :

Ouverture de 12h à 22h 
Le lundi, le mercredi, le jeudi et le vendredi

Ouverture de 11h à 22h
Le samedi, le dimanche et jours fériés 

Fermeture : le mardi et le 1er Mai 

A Lyon, la BU Chevreul est fermée cet été mais réouvre le 19 août 2019. mais le site Descartes de la Bibliothèque Diderot est encore ouvert jusqu’au 25 juillet 2019. 

 

  • Les repas

 » Il était tellement obsédé qu’à la fin, il sautait même des repas »

Pierre Desproges

 

 

Difficile de vous donner des conseils sur la nutrition car, on ne va pas se voiler la face, mais le plaisir culinaire passe souvent au second plan pendant la période des révisions.

On aurait tendance à augmenter la ration quotidienne de pâtes (qui est déjà à son maximum en temps normal..) pour gagner là encore du temps.

Vous pourriez être tenté par des plats préparés dont le niveau nutritionnel est souvent proche de zéro mais n’oubliez pas de vous faire plaisir. Si vous êtes bon(ne) cuisinier(e), continuez à prendre le temps de faire vous même vos plats.

Sans passer pour le nutritionniste que je ne suis pas, privilégiez les féculents, les pains complets bon pour la mémoire et mangez des aliments protéinés contre la fatigue (viande, oeufs..)

N’abusez pas sur les excitants et privilégiez les remèdes naturels : homéopathie, ampoules de gelées royales (super remède contre la fatigue, je recommande !).

Bannissez les Guronsan, Berocca et faites vos propres smoothies, salade de fruits, milk shake,  açai bowl..

Lors de vos épreuves en prépa, n’oubliez pas de vous nourrir. On a souvent une fringale au bout de 2 ou 3h d’épreuve. Personnellement, lors des épreuves écrites l’année dernière, j’avais apporté des barres de céréales que je n’ai jamais touché. Tellement pris dans mes épreuves, je n’ai jamais eu le temps d’ouvrir une barre de céréale.

Ne faites pas comme certaines qui, le jour de l’épreuve viennent avec :

  • 1 banane
  •  1 pomme
  • 4 barres de céréales
  • 1 bouteille de coca (dont on adore entendre le décapsulage en pleine épreuve..)
  • 1 bouteille d’eau

D’abord parce que tout cela prend énormément de place sur son plan de travail et ensuite parce que vous risqueriez de faire pire que bien en somnolant pour cause de digestion forcée

  • Dormir

C’est la variable d’ajustement des étudiants : on rogne très souvent sur le sommeil pour terminer un chapitre ou son cas pratique. Notre cerveau apprécie les horaires fixes. Essayez au maximum de vous coucher tous les soirs aux mêmes heures. Nous avons tous besoin de 7h de sommeils minimum. Même si vous considérez que seulement 5h ou 6h de sommeil peuvent vous suffire.

Si vous pouvez le faire, essayez de pratiquer des micro-siestes. Des siestes de 20 minutes maximum après le repas, pendant la digestion. Vous vous enfermez dans le noir, dans votre chambre et vous coupez tout (portable, ordinateur).

Quoi qu’il en soit n’essayez pas, arrivé en fin de soirée, de rattraper le retard pris au cours de la journée en décalant l’heure pour aller dormir. Encore une fois, le cerveau a besoin de régularité. On a souvent ce sentiment de n’avoir rien fait dans la journée et d’être plus productif le soir. Ce n’est pas forcément faux mais dans ce cas, si vous êtes plus productif en fin de journée, inutile de vous réveiller à 8h du matin.

Évitez aussi de réviser dans votre lit avant de dormir. Le coucher, c’est le moment de se détendre. Personnellement, l’année dernière, j’avais eu la bonne idée de débuter le visionnage de la série GoT. J’ai fait les 6 saisons en quelques mois. Mon épisode du jour que je regardais avant de dormir, c’était ma récompense après une journée de travail acharnée. Ces petits moments de plaisir très court durant les révisions du CRFPA sont à prendre. Et c’est un bonheur d’arriver à se dégager un peu de temps de repos devant sa série préférée après avoir rempli tous ses objectifs de la journée !

Vous pouvez également pratiquer la respiration abdominale comme technique de relaxation (le soir avant de vous coucher pour mieux dormir).

Respirer par le ventre sollicite davantage et mieux les poumons. De ce fait, notre organisme, notre sang et notre cerveau sont mieux irrigués et oxygénés. De quoi éliminer également les toxines et les tensions qui s’accumulent dans notre corps et viennent encrasser la machine.

Pratiquée de manière plus intense et profonde en lâchant prise pendant dix minutes, en faisant de la méditation ou du yoga, la respiration abdominale permet de repousser ses angoisses, de faire le tri des frustrations ou contrariétés de la journée et surtout de se détendre. (La suite ici )

Petit cours de sophrologie ici 😉

Les sorties

Je suis clair à ce sujet : ne vous privez pas de sortir. Les sorties sont indispensables pour vous aérer l’esprit et digérer les masses de cours que vous avez  à emmagasiner.

Le conseil ultime serait de privilégier les sorties avec des non-juristes pour des conversations qui ne tourneront pas uniquement autour du Droit et des révisions du CRFPA . L’important étant de vous vider l’esprit et de recharger vos batteries.

Évitez peut être les traquenards jusqu’à 5h du matin et faites comprendre à votre entourage l’importance de cet examen.  Ne faites pas d’excès. L’alcool est à consommer avec modération et cet adage vaut encore plus en période d’examen !

Terminer ses révisions à S-1

Prenez-le en compte dès maintenant car cela fait partie aussi de la décompression. Votre planning de révision estival doit se terminer une semaine au moins avant le début des épreuves ( aux alentours du 25 août).

Cela signifie donc que le 25 août dernier délai vous avez terminé toutes vos révisions. Cela signifie que vous avez révisé tous les chapitres  dans chacune de vos matières, C’est vraiment l’objectif que vous devez vous fixer et il n’est pas encore trop tard pour y arriver évidemment.

Cela va vous permettre de ne pas angoisser jusqu’au dernier moment. Vous aurez bien travaillé jusqu’au 25 août.

Vous devez occuper votre dernière semaine à faire vos derniers cas pratiques, ceux qui vous aurons le plus posé de problèmes. Vous pouvez également faire une dernière note de synthèse et enfin réviser les derniers points de vos cours qui posent difficultés.

La dernière semaine vous ne pouvez pas vous permettre d’être encore en phase d’apprentissage. Intellectuellement et pour le moral, cela serait désastreux d’être encore en pleine découverte d’un cours.

A vous de réorganiser votre planning mais c’est vraiment faisable !

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.