Top 5 des conseils qu’il faut connaître dès Janvier pour réussir le CRFPA

Janvier sonne pour certains le début de la préparation au CRFPA. Si pour les autres, l’heure est plutôt aux partiels, vous devez tous avoir en tête, dès maintenant, quelques conseils qui vous seront d’une grande aide pour appréhender au mieux vos révisions.  Top 5 des conseils et astuces à connaître dès maintenant :

 

1 – Avoir en tête le programme de chacune des matières.

L’année 2017 a été une année de transition. Le contenu des programmes est longtemps resté assez flou et des précisions ont été apportées de manière parcellaire au fur et à mesure des mois et des interrogations (légitimes) des étudiants.

Cette année, les programmes sont à présent bien délimités et il y a même eu de nouvelles précisions en Décembre dernier concernant le droit des affaires, le droit administratif et le droit international et européen :

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.34.09

D’ailleurs, si l’on s’intéresse plus en détail à cette communication du Conseil National des Barreaux, on s’aperçoit qu’il s’agit d’ « uniques précisions ». Il ne devrait donc pas y avoir de communication supplémentaire sur le contenu des programmes du CRFPA en 2018.

Ce qui est important à ce stade de l’année pour tout étudiant qui compte passer l’examen en Septembre prochain, c’est au moins d’avoir en tête le programme détaillé de ses épreuves. Trop d’étudiants en Juillet ou Août sont encore à se demander quel est le contenu exact de leur spécialité et quelles matières ils doivent réviser.

Soyez donc dès à présent au clair sur le contenu des matières afin de ne pas tergiverser sur le contenu de vos révisions dans les mois qui viennent. Faites vous un listing des matières à réviser. Il faut avoir en tête cela le plus tôt possible. Ne serait-ce si vous êtes encore M1 et M2. En effet, vous avez certainement eu ou aurez des cours au second semestre en rapport avec le programme. Rien de mieux de prendre un peu d’avance grâce à ses cours de Master. Ce sera déjà ça en moins à reprendre.

 

2 – Connaître les dates de l’examen

Cela peut paraître anecdotique mais je vous assure que noter dans un coin de son agenda les dates et se les rappeler régulièrement est un bon moyen pour rester motivé tout au long de l’année.

A ce titre, intéressons nous quelques instants à l’article 1 de l’arrêté du 17 Octobre 2016 reproduit ci-dessous :

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.50.06 - copie

Il est clairement indiqué (souligné rouge) :  » Les épreuves d’admissibilité débutent le 1er Septembre de chaque année ou le premier jour ouvrable qui suit« .

Or, le 1er Septembre 2018 tombe cette année un Samedi. Les épreuves peuvent-elles commencer le Samedi 1er Septembre 2018 ? :

Capture d_écran 2018-01-06 à 10.56.05

Théoriquement oui. Tous les jours de la semaine, sauf celui du repos hebdomadaire (généralement le dimanche), et les jours fériés légaux habituellement chômés dans l’entreprise sont considérés comme des jours ouvrables. Les épreuves pourraient donc débuter le samedi 1er Septembre. La Commission communiquera dans l’année le calendrier précis de l’examen.

3 – Se constituer un groupe de travail

Une citation d’Henry Ford peut résumer à elle seule votre année de révision :

 » Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite » 

Dès maintenant, constituez vous un bon groupe de travail en fonction de votre spécialité. Choisissez de vrais amis, des gens que vous connaissez depuis longtemps, en qui vous avez confiance. Ce n’est pas un excès de paranoïa mais l’on voit beaucoup de choses se passer durant le CRFPA. C’est un examen difficile, une mise en concurrence cruelle qui peut faire apparaître de nombreuses désillusions. Soyez donc armé pour affronter cela en vous entourant de personnes de confiance.

Partagez vous dès maintenant le travail. Cela peut être un travail de fichage, un travail de recherche d’actualités jurisprudentielles par matière ou par thème. Ce travail de groupe peut constituer à préparer vos propres examens en recherchant les arrêts importants de l’année et en vous réunissant pour proposer une correction commune.

En prépa, constituez vous également un groupe de travail. Il n’y a rien de pire pour la motivation que de rester seul et de voir les autres avancer en groupe. Sociabilisez-vous, repoussez vos limites ! Ce groupe vous fera sortir de chez vous ne serait-ce que pour composer le samedi matin ! Créez vous un groupe privé Facebook pour vous avertir des changements de cours ou des dernières actualités.

 

4 – S’intéresser aux manuels 

Je pense qu’un manuel n’est utile que s’il est assimilé le plus tôt possible. Bien évidemment, il est encore trop tôt pour acheter ses manuels. Mais vous pouvez dans un premier temps commencer à feuilleter les éditions 2017. Il devrait y avoir peu de changement dans les éditions en 2018. Les éditeurs ont fait un gros travail en 2017 en fonction de l’évolution des programmes de la nouvelle réforme.

Les manuels 2017 pourront donc parfaitement vous servir ou resservir si vous avez passé l’examen en 2017.

 

5 – Restez serein.

Vous avez encore du temps. Beaucoup de temps. Vous allez peut être d’ailleurs pour certains ne débuter vos révisions fin Juin- Début Juillet.

Peu importe, chacun à son rythme de travail. Certains préfèrent débuter tôt, dès Janvier car ils estiment avoir besoin de temps pour digérer le programme dense du CRFPA. et s’entraîner. C’est aussi une façon pour eux de se rassurer.

D’autres, aiment travailler dans l’urgence et s’y mettront un peu plus tard. Cela peut aussi venir de contraintes extérieures (un travail prenant à côté, un Master à terminer..)

Le principal, c’est de débuter votre programme de révision lorsque vous vous sentez prêt. Lorsque vous aurez tout les outils face à vous pour débuter dans les meilleurs conditions votre préparation. Et l’outil principal c’est le temps ! Il faut se ménager du temps.

Le CRFPA, on vous l’a certainement déjà dit, est un marathon. Apprenez déjà à vous connaître. Cela signifie de réfléchir à votre propre méthode de travail pour ne plus en changer après. Comment allez vous préparer cet examen ? Allez vous ficher ? Utiliser un manuel ? Surligner ? Utiliser les fascicules de votre prépa ? Est-il, par exemple, utile de ficher un fascicule de prépa déjà condensé ?

Comment allez vous apprendre ? à quelle fréquence ?

Toutes ces petites questions doivent être résolus rapidement pour ne plus être dans le doute lorsque vous débuterez pleinement vos révisions.

Surtout, et c’est fondamental, soyez au fait de l’actualité juridique mais aussi générale. Cela prend du temps mais faites vous une revue d’actualité chaque fin de semaine et cela dès à présent !

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s