Faut-il ficher ses cours pour le CRFPA ?

img_0500
Dans cette rubrique, je risque de ne pas être très objectif. En effet, depuis ma première année de droit, j’ai toujours fiché mes cours (du moins les majeurs). Je n’arrive pas à apprendre un cours dactylographié. J’ai donc besoin de synthétiser mes cours sur des fiches. A ce titre, si vous n’avez jamais fiché de cours,n’essayez pas de commencer cette année (un peu comme la première cigarette). Ce serait contre-productif pour vous.

L’objectif principal de la fiche est avant tout de nous rassurer. Qui n’a jamais ressorti ses fiches quelques heures, voire minutes avant l’examen de droit civil des biens en L3 pour se remémorer la définition de l’usucapion. Ressortir ses fiches quelques minutes avant l’épreuve du CRFPA devient cependant plus compliqué.( je ne comprendrais jamais ces personnes qui relisent leurs fiches juste avant de rentrer dans la salle de composition de l’examen du CRFPA).

Reprenons la définition du verbe ficher dans le Larousse.

Ficher (v.t) :

  • Inscrire un renseignement sur une fiche de manière à pouvoir le classer
  • Etablir une fiche de renseignements sur quelqu’un, un groupe et la classer afin de l’utiliser comme source de documentation.

Je vous l’accorde, le verbe ficher s’applique mal au droit. Il en ressort que ficher, c’est aussi classer ses idées.

Comment bien ficher ?

Les fiches doivent être un résumé de cours. Inutile donc de réécrire mot pour mot le cours (c’est souvent le travers que l’on a tous). C’est une perte de temps et le bénéfice est réduit à néant. En effet, lorsque l’on fiche en synthétisant, on est déjà dans le processus d’apprentissage de son cours. Et vous faites une pierre deux coups puisque vous vous entraînez à la note de synthèse via ces résumés.

La question se pose de savoir s’il faut ficher sur ordinateur ou à la main. Personnellement, j’ai du mal avec les cours dactylographié donc ficher sur ordinateur, bien que plus rapide, me paraît risqué. Effectivement, le risque étant de ne rien résumer du tout. Le fichage sur ordinateur peut être pertinent pour un fichage « d’urgence » ;-). Lors de mon oral de procédure collective du CRFPA en novembre dernier, j’ai fiché en 48h mon cours de procédure collective (mon cours de prépa était imbuvable et pas du tout adapté pour un oral, j’avais donc repris un cours de ma fac en urgence). En voici un extrait:

capture-decran-2016-12-22-a-11-20-41

L’extrait ci-dessus est révélateur du fichage « en urgence » : il n’y a pas véritablement de phrases construites (au sens sujet, verbe, complément). J’ai procédé par énumération, par tiret. Et j’inclus dans le fichage mon plan de cours (de l’importance d’apprendre par coeur ses plans de cours j’y reviendrais).

Je privilégie donc le fichage à la main. Si vous débutez vos révisions en Janvier ou si vous les avez déjà débuté, vous avez largement le temps. Aérez bien votre écriture. Les fiches doivent pouvoir être consultable facilement, à tout moment (Train, métro, avant de dormir ..)

Voici le type de feuilles bristol que j’utilisais (la imagesconscience de vous informer jusqu’au bout 😉 ) :

il s’agit de la marque Exacompta, format 148 x 210. Il existe des plus petits formats.

Enfin, utilisez de la couleur, surlignez, soulignez . L’aspect visuel de la fiche est importante. Les couleurs, les post-its mis à tel endroit s’impriment dans notre mémoire et y sont encore gravés le jour de l’examen.

Le fichage de ses cours, jusqu’à quand ?

Cette question est importante. le fichage prend beaucoup de temps. il est chronophage. Il peut aussi s’avérer trompeur dans votre apprentissage. Je m’explique. Ficher ne demande pas une attention extrême. On a tous déjà fiché devant notre TV ou une série. Il faut oublier cette mauvaise habitude au CRFPA. Vous devez ficher de la manière la plus concentrée possible. Exit la TV allumée devant les Anges de la téléralité ou GOT.. Pas de portable non plus (Je reviendrais également sur la façon de mettre fin à cette mauvaise habitude du portable allumé sur le bureau que l’on consulte toutes les 10 minutes. La méthode est radicale je vous préviens..).

Pour le CRFPA, si vous décidez de ficher, il faut que les fiches pour les écrits soient impérativement terminées début Juin. (Rien ne vous empêche de faire une fiche au dernier moment sur un point de cours un peu plus complexe que les autres et que vous maîtrisez moins). Cela vous laisse ensuite du temps pour l’apprentissage.

Essayez de vous faire un planning sur la semaine (un planning réalisable), vous verrez plus facilement le travail accompli et garderez votre motivation. Sur le long terme, le travail de fichage peut devenir démotivant et voir les objectifs fixés sur la semaine remplis peut être stimulant.

Ficher à plusieurs ?

Clairement je ne suis pas partisan du fichage en groupe. J’ai vu beaucoup de groupes sur Facebook proposant de ficher les cours en se répartissant des chapitres de cours. (encore plus depuis que le CRFPA est nationalisé puisque les exigences devraient être partout les mêmes, normalement).

Le problème de ficher en groupe c’est que vos fiches seront au format Word ou OpenOffice (niveau compatibilité on sait ce qu’il en advient..), la taille de la police ou la police elle-même seront différentes. Et chacun à sa méthode pour ficher. Vous passerez plus de temps à les remettre au format qui vous convient. (sauf si vous vous êtes préalablement mis d’accord sur ces détails).

La fiche est un résumé mais chacun a sa définition du terme « résumé ». Un résumé peut être très condensé. Vous allez donc recevoir des fiches de personnes que vous ne connaissez pas (je ne doute pas de leur sérieux mais chacun apprécie la qualité de son travail..) et vous allez donc réviser sur des supports qui ne vous rassureront pas (vous ne serez jamais sûr que l’information est bonne, que la date de la jurisprudence est la bonne et vous allez passer votre temps à vérifier les informations..). Or, le propre de la fiche c’est.. (tous en coeur) : SE RASSURER ! Cela peut être cependant une bonne base de départ pour vous.

Encore faut-il que chacun respecte le travail de fichage et rende son travail à temps.

Le mieux serait donc de ficher entre amis avec des personnes dont vous avez entièrement confiance. Quoi qu’il en soit, le travail à plusieurs en période de préparation du CRFPA est à privilégier.

En résumé :

Points positifs :

  •  Apprentissage par l’écrit pour ceux qui ont besoin d’écrire pour apprendre
  • Capacité de synthèse
  • Rassurant
  • Petit format, à emmener partout 😉

Points négatifs : 

  • Chronophage
  • utilité réduite à néant si les fiches ne sont pas un minimum synthétisées.

Je vous indique que vous pouvez suivre le blog pour être au courant des derniers articles. Il suffit d’indiquer votre adresse mail dans la colonne à droite. Merci également pour vos nombreux messages. Le blog a été créé Mardi 20 décembre et il affiche déjà plus de 1000 visiteurs ce Jeudi.😳

Publicités

2 réflexions sur “Faut-il ficher ses cours pour le CRFPA ?

  1. Je découvre ta page et je pense qu’elle va m’accompagner cette année ^^ pour ma part j ai hâte d avoir ta méthode pour se desintoxiquer du portable qui me fait perdre un temps fou comme une forme d’échappatoire au boulot lorsque la motivation fait défaut ! A bientôt!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s