Le choix des matières au CRFPA :

wildberry-3

Le choix des matières au CRFPA relève bien souvent du parcours du combattant. Difficile de s’y retrouver entre les rumeurs, les stratégies et nos connaissances à réactiver.

Cette année, pour l’oral notamment, le choix des matières est plus restreint mais plusieurs questions restent en suspend. J’y répond :

Le choix de la matière de procédure :

Le choix de la procédure fait souvent l’objet de débats entre étudiants. Nombreux sont ceux à choisir la procédure pénale (plus intéressante que la procédure civile je vous l’accorde). Certains d’ajouter qu’elle est un atout au moment du passage du Grand oral.

A ces remarques je répond qu’à partir de 2017, le choix de la procédure est conditionnée par la matière « cas pratique » que vous choisirez et dont voici, pour rappel, le tableau :

capture-decran-2016-12-21-a-12-33-54

Personnellement j’ai pris en 2016 l’épreuve de procédure civile. Je n’avais jamais fait de procédure pénale. Je m’en suis un peu mordu les doigts durant l’année car j’étais souvent traité de fou (oui carrément^^) et tout le monde me disait que la procédure pénale serait un atout lors du grand oral.

Au final j’ai eu la note de 11/20 en procédure civile (qui a compensé mon 9/20 en oblig’). Donc je remercie la procédure civile.

La procédure civile est une matière très aride, très technique. Il faut s’accrocher mais c’est une matière aussi indispensable pour le grand oral (grands principes du procès civil, droit à un procès équitable, principe du contradictoire…). Mais il est clair que la procédure pénale est une matière plus intéressante, plus concrète disons.

Cette année, s’adjoint à la procédure civile, la procédure civile d’exécution (matière elle aussi technique et aride que j’avais pris à l’oral n’ayant pas eu de dispense). J’ai un manuel à vous conseiller pour la procédure civile d’exécution : il s’agit familièrement du « Hoonakker » (du nom de son auteur). C’est un manuel très connu des apprentis huissiers de justice. Il est excellent !

9782390130635-2

 

Enfin, quant à la procédure administrative, elle est souvent prisée des étudiants publicistes spécialisés et ne pose pas de problème particulier pour eux.

Le choix de la matière « cas pratique »

Je nomme cette partie « cas pratique » car selon l’article 5 de l’arrêté du 17 octobre 2016, il s’agit d’une épreuve destinée à vérifier l’aptitude à résoudre un ou plusieurs cas pratiques, d’une durée de trois heures. Vous avez le choix entre :

  • droit civil
  • droit pénal
  • droit des affaires
  • droit social
  • droit administratif
  • droit européen et international.

Parlons franchement, le programme de droit pénal est lourd mais il n’en demeure pas moins très intéressant. Certaines matières ont été peu enseignées durant les années de fac.(régime de l’enfance délinquante..). Avec une bonne méthode et si vous vous y prenez à l’avance, il ne devrait pas y avoir de souci.

Le droit civil est plus attrayant. Le programme est moins consistant et toutes les matières ont été au moins une fois étudiées. L’argument qui penche pour le droit civil est que le droit des sûretés inclus dans le programme permet de réviser également une partie du droit des obligations.

Le droit des affaires voit s’ajouter les procédures collectives et les sociétés civiles disparaissent. Pour le reste, pas de modification particulière.

Le droit social inclus le droit de la protection sociale. Une matière souvent redoutée. Mais la matière se prête bien à un cas pratique.

Aucune indication concernant le programme de droit administratif. De l’avis de tous, le droit administratif spécial inclus le droit administratif des biens et le droit de la fonction publique.

De manière générale, les intitulés sont assez flou (que faut-il entendre par « famille » dans le droit civil ?).

D’ici Janvier 2017, des précisions devraient parvenir aux IEJ quant au contenu de la réforme (source LexisNexis : la commission nationale en charge de la préparation de l’examen devrait être constituée début 2017). Je vous conseil, si vous avez déjà débuté vos révisions, d’avoir une vision générale des matières (mieux vaut en savoir un peu plus que pas assez). Bref, ne vous prenez pas trop la tête ( je sais, c’est facile à dire quand tout cela est derrière soi).

En résumé, choisissez la matière avec laquelle vous avez le plus d’affinité. Cette matière va vous « accompagner » pendant plusieurs mois. Pour des personnes qui sont en M1 ou en M2, qui ont peu de temps, je conseillerais le droit civil (c’est objectivement le programme que l’on connaît le mieux). L’examen est en septembre, et si vous révisez régulièrement, le programme ne devrait pas être aussi insurmontable.

Faut-il choisir sa matière de spécialité en fonction de son IEJ ? On pourrait penser que non puisque l’examen devient national. Cependant, pour la correction, l’épreuve « redevient » locale avec des correcteurs dans chaque IEJ et qui n’ont, à ce jour, reçu aucune directive concernant la notation. Ainsi, si vous connaissez les correcteurs dans chaque matière, que vous savez que telle ou telle matière est mieux « récompensée » qu’une autre, il est peut-être bon de choisir votre spécialité en fonction de cette variable.

giphy-3

Le droit des obligations :

Peu ou pas de changement dans le contenu des matières. A titre d’information, l’intitulé « preuve » regroupe l’objet de la preuve, la charge de la preuve et les modes de preuve (l’écrit, le témoignage, le serment..). C’est généralement un cours d’une trentaine de pages (voir moins dans certains manuels). Ce qui peut surprendre c’est qu’il en a été fait un thème à part entière au même titre que RGO ou droit des contrats.


N’hésitez pas à commenter ou à aimer la publication. Pour être mis au courant des derniers articles, il suffit de rentrer votre adresse e-mail dans la colonne à droite. Vous êtes très nombreux à venir sur le blog. Je vous laisse le soin de me contacter si vous souhaitez voir certains sujets développés.

Publicités

9 réflexions sur “Le choix des matières au CRFPA :

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ton travail et ton blog, c’est très intéressant.
    Personnellement, j’ai terminé mes études (sciences po toulouse) il y a plus de quatre ans.
    Je n’ai jamais fait de pénal et de civil donc je pensais prendre droit administratif. Qu’en penses-tu ?
    Je travaille actuellement au sein d’une administration donc ce n’est pas facile de se remettre aux études.
    Penses-Tu que si je commence en janvier je peux disposer d’assez de temps ? (Je commence juste à réunir les supports de cours… que je ne con nais pas d’ailleurs car j’ai fait peu de droit).
    Merci pour ton avis

    J'aime

    1. Bonjour ! Dans ton cas je pense qu’il faut privilégier un choix « affectif » : si tu prends procedure administratif et droit administratif , que ce sont des thèmes que tu manipule au quotidien dans ton travail, il ne devrait pas y avoir de souci. Il va falloir réunir rapidement tes cours, choisir tes manuels (avant la fin de l’année si possible). En débutant en Janvier avec un bon planning de révision et une bonne organisation et en étant régulier. Mais je sais que cela est compliqué quand on est en activité. Bon courage !

      J'aime

  2. Bonjour, tout d’abord j’aimerais vous remercier pour vos conseils et pour votre initiative, vos conseils m’inetressent particulièrement. J’aimerais vous demander votre avis sur une question. Ma question est la suivante : faire ou pas un stage pendant la préparation de l’examen ? Moi pour ma part j’ai décidé de ne pas faire de stage en cabinet cette année parce qu’ ayant fait ma licence en Côte d’Ivoire mon pays d’origine il y a plusieurs matières telles que le droit des obligations et quasiment toutes les matières du bloc droit des affaires que j’ai eu à étudier là-bas, j’en dispose donc pas les cours dans ces différentes matières dispensées dans les universités en France mais aussi et surtout avec la réforme j’imagine que le programme sera que ed même assez « lourd » je préfère donc consacrer mon temps à la préparation de l’examen, je me suis inscrite à une prépa privée à cet effet et je fais un petit boulot à temps partiel de dix huit heures. À partir du mois de Janvier j’ai décidé de me mettre à fond ( je veux commencer tôt pour gagner une certaine assurance dans la maîtrise des matières au fur et à mesure que les mois passent), ça sera donc cours d’IEJ, Cours prépa privée, révisions et petit boulot.si je dois faire un stage de 35 heures je ne pourrais pas gérer tout ça compte tenu aussi du fait que les cours de mon IEJ ont lieu tous les jours à partir de seize heures trente et les week-ends ne me suffiront pas pour réviser toutes ces matières. Voici donc énumérées les quelques raisons pour lesquelles j’ai décidé de ne pas faire de stage cette année.
    Dans l’attente je vous prie de recevoir mes salutations.
    Cordialement

    J'aime

  3. Bonjour! Tu conseilles de choisir droit civil comme spécialité quand on a peu de temps ( ce qui est mon cas). Mais je fais un M1 droit social. Penses tu qu il est judicieux de choisir civil malgré cela ? et il vrai que j étais plus à l aise avec le droit civil que social…

    J'aime

    1. Bonjour ! Si tu as assez de recul sur la matière cela devrait aller. Ce qu’il faut surtout, lors de l’année de préparation du CRFPA, dans ton cas durant le M1, c’est surtout de ne pas avoir l’impression de découvrir les matières proposées, surtout qu’il faut les maîtriser sans hésitation. Si tu te sens moins à l’aise en Droit social, peut être n’a tu pas assez de recul justement pour envisager sereinement cette matière.

      J'aime

  4. Bonjour,

    Je tenais tout d’abord à vous dire à quel point je trouve votre blog et les conseils que vous prodiguez très éclairants. Ensuite, je ne peux m’empêcher de m’interroger et de douter tant les réactions que j’ai pu recevoir sont diverses. Est il réellement possible de concilier la préparation efficace du CRFPA ainsi qu’un M2 durant la même année ? Avez vous des conseils à ce propos ? Certains affirment que c’est impossible car le M2 est beaucoup trop demandeur en terme de travail sans compter le stage et surtout si l’agencement du M2 ne permettent pas de suivre les cours de l’IEJ en parallèle.
    Une autre question à laquelle je peine à répondre: dans quelles mesures les choix de spécialisation vont ils avoir une répercussion plus tard ? Je suis en M1 droit des affaires mais j’aimerais choisir la spécialisation Droit international et européen.
    Merci

    J'aime

    1. Bonjour. Merci beaucoup pour les encouragements et pour votre fidélité au blog. Pour répondre à votre question, je pense qu’il est déjà plus facile de se préparer au CRFPA l’année du M2 plutôt que l’année du M1 : moins de pression (les entretiens en M1 pour les M2) sont extrêmement chronophage. Alors effectivement même avec un M2, il ne sera pas possible forcément d’aller tout le temps aux cours de l’IEJ. A cela je vous encourage à creeer un groupe d’amis de différents M2 et de faire un roulement pour être présents aux cours. Enfin, pour les entraînements, ils peuvent se dérouler le samedi et c’est plus simple pour y assister. Il y’a effectivement souvent un stage de fin M2 avec mémoire qui se déroule sur 1 mois ou 2 et peux se terminer fin mai ou fin juin. Dans ce cas, là préparation du CRFPA est mise en stand-by mais ce n’est pas un souci. Vous faites une pause, vous vous consacrez pleinement à votre stage et vous reprendrez début juillet. Enfin, concernant votre deuxième question, le choix de la spé au CRFPA ne conditionne absolument pas la suite de votre carrière. Si vous êtes plus à l’aise en DRoit internationale et européen (le choix de la spécialité est souvent stratégique), je vous encourage à choisir cette spécialité. Cela n’aura aucune incidence sur le déroulement à l’école des avocats puisque l’enseignement est généraliste et que vous aurez des modules à la fois de droit pénal, droit public, droit des affaires.. j’espère avoir répondu à vos questions. Excellente journée !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s