Les ouvrages indispensables cet été pour le #CRFPA2017 – 1ère Partie

L’heure de la rentrée à sonnée pour les prépas estivales. Les premiers cours de méthodologie, les premiers devoirs ont été rendus. Mais tout le monde n’aura pas la « chance » de partir en prépa cet été, de recevoir des fascicules complets, des corrections détaillées..Et pourtant les questions sur les révisions fusent et notamment sur le choix d’un manuel qui vous accompagnera durant ces prochaines semaines de galère. L’ami de vos jours et de vos nuits, celui pour lequel vous ne pourrez plus vous passer.

Pour vos révisions estivales, j’ai pré-sélectionné plusieurs ouvrages qui me paraissent réunir différentes qualités : pédagogie, sérieux et surtout exhaustivité.

Je voulais préciser que cet article n’est pas une publicité déguisée d’ouvrages et je ne suis d’aucune manière que ce soit, payé pour en parler. Je conserve ainsi ma ligne éditoriale : celle d’un ancien galériens du CRFPA, élève-avocat aujourd’hui, souhaitant partager son expérience. Vous constaterez à la lecture de l’article que je n’hésite d’ailleurs pas à émettre des critiques sur chacun des ouvrages présentés. Rien n’est jamais parfait. Et je pense que c’est aussi ce que vous recherchez ! C’est donc après avoir parcouru chacun des ouvrages présentés et comparé ceux-ci avec mon expérience du CRFPA que je vous livre mes impressions :

 

Cette année, avec la réforme de l’examen, les éditeurs ont particulièrement innovés dans les ouvrages du CRFPA en proposant des contenus repensés autour de la réforme. Des ouvrages complets ayant pour ambition de s’ouvrir à un examen devenu national. Les épreuves écrites d’admissibilité au CRFPA étant, cette année, tournées autour des cas pratiques, le travail s’en trouve facilité. Qu’à cela ne tienne, les auteurs ont fait œuvre de pédagogie et d’exhaustivité. Quelle frustration d’acheter un ouvrage dont on s’aperçoit trop tard qu’il est incomplet et qu’il nécessitera la consultation d’un second ouvrage…

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tenais à remercier les éditions @Dalloz ainsi que les éditions @enrickB et @lepetitjuriste, qui ont joué le jeu de cette première confrontation.

Dans les prochains jours, d’autres auteurs et éditeurs se prêteront au jeu pour un second article :

  1. Les éditions @lextenso avec une nouvelle collection « CRFPA » très intéressante (je vous parlerais plus précisément de l’ouvrage « Précis de culture juridique que je vous ai sélectionné spécifiquement pour la préparation du GrandOral et qui est d’ailleurs inédit pour ce genre de préparation)
  2. Les dernières Lexifiches utiles pour le #CRFPA

Plus qu’une confrontation, cet article se veut complémentaire. En effet, chacun des ouvrages présentés ici possède sa particularité dans le choix de sa pédagogie, dans l’étendue de son contenu. Il s’agit donc pour chaque ouvrage de vous le présenter en détails et de vous aider dans votre choix. Par mon expérience des révisions estivales du CRFPA, je vais essayer de vous orienter vers l’ouvrage qui vous correspond.

L’ordre de présentation a été décidé de la façon suivante : il ne s’agit pas d’un classement mais d’un ordre constitué par la date de réception dans ma boîte aux lettres 😉

1 – Les épreuves écrites du CRFPA – Editions Dalloz – 2ème Édition

 

 

L’avantage premier et indéniable de cet ouvrage c’est celui de la vision d’ensemble. Toutes les matières réunies en un seul ouvrage ! Le sommaire présente de manière simplifiée toutes les épreuves d’admissibilité. Attention, comme le précise l’introduction générale, il ne s’agit pas d’un manuel de cours mais plutôt d’un ouvrage pratique destiné exclusivement aux révisions du CRFPA. Cela peut paraître surprenant au premier abord, mais l’atout est indéniable. En effet, pas de superflus, mais des fiches d’actualité.

1 – une méthodologie complète.

La méthodologie reprend les différents exercices en droit des obligations. En effet, bien que la session 2017 ne prévoit que le cas pratique, les sessions suivantes verront revenir les commentaires d’arrêts, de textes en droit des obligations ou procédure. Seule l’épreuve de spécialité restera un cas pratique à partir de 2018.

La méthodologie de la note de synthèse est vraiment complète. Un exercice corrigé est même proposé. Il ne s’agit pas comme dans certains manuels d’un simple extrait corrigé. là, les articles de la note de synthèse sont intégralement reproduits (on reprochera juste la typographie, un peu petite et la présentation en colonne mais il était sans doute difficile de faire autrement).

Dans chacune des épreuves de spécialité, la méthodologie du cas pratique est adaptée ! Un bon point de plus !

2 – des fiches d’actualités et des problématiques abordées.

Pas de cours véritablement dans cet ouvrage mais des fiches qui permettent d’exclure le superflus et de ne se concentrer que sur les « points d’échauffements » que l’on a souvent du mal à identifier au CRFPA.

Par exemple, en droit civil, sont abordés :

  • le nouveau cas de divorce sans juge (loi du 18 novembre 2016)
  • les questions de GPA/PMA
  • le gage des stocks
  • la restauration de l’hypothèque rechargeable

Des problématiques sont également abordées, autant de questions que l’on se pose sur des thèmes parfois difficiles ou des domaines ayant connu de récents bouleversements.

Attention, en procédure civile, le décret du 10 mai 2017 relatif à la procédure d’appel n’est pas présenté. Il était de toute façon difficile de l’inclure au vu de sa tardiveté.

3 – Des outils d’orientations bienvenus

  • le programme officiel est rappelé et détaillé,
  • une bibliographie indique les Codes indispensables
  • les jurisprudences essentielles sont indiquées

4 – Des exercices corrigés

Les exercices corrigés viennent parachever l’outil extrêmement complet qu’est cet ouvrage. Beaucoup de cas pratiques, quelques commentaires de texte dont il n’était peut-être pas utile d’insérer dans cette édition 2017 au vu des épreuves proposées.

 

 

EN RÉSUMÉ : Un ouvrage complet et sérieux comme l’éditeur DALLOZ sait faire. Bien que l’ouvrage soit assez lourd, il peut très bien être votre unique compagnon d’infortune. J’ai particulièrement apprécié le rappel de méthodologie adapté à chaque épreuve de spécialité.

L’étudiant souhaitant acheter cet ouvrage pourra se poser la question de l’utilité de la présence d’autres matières à option que celle qu’il aura choisi ! Qu’il soit rassuré, le Grand oral approche également et l’ouvrage pourra très bien voir son utilité complétée par la révision de ces chapitres !

J’ai particulièrement apprécié la rubrique « les jurisprudences essentielles » à la fin de chaque fiche pratique. C’est un outil bien pratique quand on sait le calvaire des étudiants d’aller rechercher la jurisprudence à commencer par son numéro de pourvoi…

 

 

2 – Cours de Droit des obligations – Tout le programme en 50 fiches et schémas – Daniel Bert

 

Daniel Bert, docteur en droit et maître de conférence publie cette année un ouvrage de droit des obligations en 50 fiches et schémas. Une collection CRFPA qui s’enrichira prochainement avec la sortie en 2018 d’ouvrages de spécialité et de libertés et droits fondamentaux dont on a hâte de découvrir le contenu !

1 – Sur la forme :

Lorsque j’ai reçu cet ouvrage en avant première la semaine dernière (je remercie à ce titre Enrick Barbillon et Daniel Bert), j’ai été frappé par le rendu harmonieux qui s’en dégageait.

Sur la page de couverture, une robe d’avocat en fond d’impression (avec l’épitoge s’il vous plait) donne le ton ! La pastille « conforme à l’arrêté du 17 Octobre 2016 » rappelle l’importance de cette réforme sur l’actualisation nécessaire du cours de droit des obligations.

La tranche du livre fait apparaître des stries de couleurs, autant de chapitres du cours de droit des obligations facilement identifiables (contrats et quasi-contrats en bleu ; la responsabilité civile en jaune, les RGO en rouge..).

Petit détail pratique qui a son importance, on apprécie le marque-page intégré bien utile pour retrouver sa page après une « petite » pause dans les révisions 😉

 

Le plan fait apparaître les thèmes principaux du programme de droit deIMG_2079s obligations. Les sous-parties traditionnelles sont remplacées par des fiches.

 

 

 

 

FullSizeRender-1                 On apprécie également la frise thématique en haut de chaque page, permettant de se retrouver plus facilement dans l’ouvrage.

2 – Sur le fond :

Chaque fiche comprends 3 rubrique :

  • l’essentiel
  • les connaissances
  • une rubrique « pour aller plus loin » avec des conseils de lecture.

On apprécie également dans le chapitre « responsabilité civile », des points de droit prospectif quant au projet de réforme de la responsabilité civile délictuelle du 13 mars 2017 qui seront bien utile pour compléter les cas pratiques des étudiants. Il est tout à fait envisageable que si un tel sujet tombe, une question sur le projet de réforme soit posée. Une annexe plutôt bien choisie présente la Nomenclature Dintilhac. J’aurais aimé qu’elle soit encore plus étoffée avec une explication de chacun des postes de préjudice

Clairement, cet ouvrage se veut également intuitif et Daniel Bert a souhaité mettre en avant l’utilisation de la mémorisation visuelle. Si vous aimez couleurs, schéma, tableau, l’ouvrage en regorge.

Parlons des schémas, ils sont tous bien utiles, notamment et surtout en Régime Général des Obligations (même si le schéma sur l’action oblique semble plus compliqué qu’il n’y paraît ). Le chapitre de RGO reprends également les solutions antérieures et postérieures à l’Ordonnance du 10 février 2016 qui est venu profondément remanier ce chapitre.

Pour terminer sur le fond, la fiche n° 5 est à remarquer : elle traite de l’application dans le temps de l’ordonnance de réforme du droit des contrats.

3 – les outils pratiques

IMG_2084

Cet ouvrage regorge d’astuces d’apprentissages à commencer par un tableau de correspondance des articles 110 à 1386-1 du Code civil  que l’on retrouve en annexe, évitant ainsi cet exercice difficile de correspondance dans le code civil édition 2016 et 2017 ou 2018.

 

 

 

L’innovation principale réside certainement dans l’utilisation des QR Codes, des sortes de codes barres permettant, via une application à télécharger sur votre smartphone, de retrouver du contenu actualisé et des points de cours en vidéo.

J’ai fait une vidéo ci-dessous quant à l’utilisation de ces QR Codes démontrant une certaine facilité d’utilisation. L’ouvrage précise que ces QR Codes permettront d’accéder à des actualisations jusqu’à la veille de l’examen.

 

EN RÉSUMÉ : Un ouvrage qui plaira aux étudiants dont la mémoire est essentiellement visuelle. On apprécie la concision des fiches, les rubriques « jurisprudence », les zooms sur certaines notions, le droit prospectif et la référence au projet de réforme de responsabilité civile délictuelle. Il y a aussi des conseils méthodologiques disséminés dans le livre !

Edition Enrick-B – 34,95€ 

 

3 –  » Guide de Préparation au CRFPA » – A jour de la réforme – Le Petit Juriste Éditions.

 

LE PETIT JURISTE

Je veux vraiment rendre hommage au @PetitJuriste, qui chaque année fait un vrai travail de fond pour récolter des témoignages d’anciens ayant obtenu ou non le CRFPA ou encore des enquêtes de qualités !

Ce petit livret est composé de plusieurs rubriques :

  • la rubrique méthodologie.

La méthodologie du cas pratique inclue dans le livret, rappelle les fondamentaux à connaître : l’extraction de la règle de droit, la question de savoir comment introduire cette règle de droit dans sa copie

La méthodologie de la note de synthèse est complète. J’ai particulièrement aimé les mots à bannir dans sa copie (ceux qui amènent un jugement notamment), les pièges à éviter ou encore les façons de citer le document. Des indications quant au découpage du temps (indispensable pour la note de synthèse) sont les bienvenues.

  • La rubrique «  les conseils de juristes » avec une grande enquête sur les prépa et des conseils d’anciens étudiants ayant réussi le CRFPA. Enfin, le Top 10 des conseils pour maximiser ses chances au CRFPA

FullSizeRender 6FullSizeRender 7

En résumé, voilà un « feel-good ouvrage », un petit livre de droit qui fait du bien pour l’été (et c’est assez rare pour le souligner ;-)), pour se rassurer et prendre un peu de recul sur cet examen. (votre vie professionnelle ne s’arrête pas à l’obtention ou non du CRFPA)

Le Petit Juriste – 4,90€

 

J’espère que ce premier article des ouvrages indispensables vous a éclairé sur votre choix d’ouvrage. Je prépare la deuxième partie de cet article qui devrait arriver très très prochainement ! Je reste aussi dispo cet été pour répondre à vos questions via commentaire, sur la page facebook ou le compte Twitter ! N’hésitez pas également à vous abonner au blog pour ne rien louper du blog !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les ouvrages indispensables cet été pour le #CRFPA2017 – 1ère Partie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s