Les ouvrages indispensables pour le Grand Oral – MAJ #CRFPA2018

Dans cet article, je vous propose de lister les ouvrages indispensables pour réviser le Grand Oral du #CRFPA2018. L’article est actualisé des derniers ouvrages qui ont pu sortir cette année. Je réponds également à l’interrogation de certains quant aux recueils de textes / Codes autorisés le jour de l’épreuve.

Préambule :

Aucune précipitation dans l’achat de Codes ou des recueils de textes nécessaires le jour de l’épreuve. Ils peuvent très bien être achetés après les résultats des écrits. Vous aurez encore largement le temps de « préparer » vos Codes ou votre recueil. Cependant, si vous avez la possibilité d’emprunter vos Codes en bibliothèque, essayez de le faire assez rapidement, dès maintenant, pour avoir les éditions les plus récentes. A ce propos, très souvent, les B.U sont plutôt conciliantes vis-à-vis des étudiants passant le Grand Oral et même si vous n’êtes pas réinscrit en faculté (je parle pour les M2 2017/2018), il est parfois possible de prolonger tacitement votre abonnement  jusqu’au Grand Oral. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du personnel de votre BU. L’IEJ met aussi parfois à disposition des étudiants, le jour de l’épreuve, les Codes et recueils nécessaires pour l’heure de préparation. Là aussi, renseignez-vous. Soyez prévenu qu’il n’y a pas forcément suffisamment d’ouvrages pour tout le monde.  En revanche,  il vous faut dès maintenant un ouvrage pour réviser le Grand Oral.

1  – Les ouvrages pour réviser le Grand Oral 

  • Le  » Cabrillac »

libertes-et-droits-fondamentaux-2018-9782247178230 Je ne vais pas être très objectif en parlant du fameux « Cabrillac ». C’est l’ouvrage à partir duquel j’ai révisé mon Grand Oral en 2016. A chaque thématique correspond un auteur qui traite d’une liberté fondamentale. Il y a une quarantaine de contributions. Je sais aussi que parfois le point de vue de certains auteurs est discutable. On sent un certain militantisme. Mais c’est aussi ce qui est demandé le jour du Grand Oral : défendre son point de vue. Cela reste un excellent ouvrage qui propose après chaque thématique des exemples de questions pouvant être posées le jour de l’épreuve. Il n’y a en revanche pas de correction proposée dans mes souvenirs. C’est un peu dommage. J’ai apprécié sa très grande clarté. C’est un ouvrage complet. Il ne nécessite donc pas d’ouvrage complémentaire.

Prix : 46€ 

 

  • Le « Guinchard »

le-grand-oral-examen-d-entree-dans-un-crfpa-9782359712216
Le « concurrent » du Cabrillac aux Editions Lextenso. Sur le même principe, l’ouvrage, sous la direction de Serge Guinchard propose également des conseils méthodologiques et des exercices corrigés. Ne l’ayant pas pratiqué l’année dernière, je ne peux malheureusement pas vous donner mon avis.

 

Prix : 46€ 

 

  • « Libertés Fondamentales » – Ferdinand Mélin-Soucramanien

9782247161720C’est un petit ouvrage qui ne paie pas de mine. Je ne le conseille pas en tant qu’ouvrage principal mais si vous voulez débuter dès maintenant vos révisions sans vous faire peur, il est de très bonne facture.

En fait, si je vous parle de ce petit memento, c’est parce que je trouve personnellement que Monsieur Soucramanien est le seul à bien définir le concept de  » Libertés fondamentales » et à le différencier des « libertés publiques » (la distinction est importante). C’est essentiellement pour cela que je l’avais consulté : une large place est donnée à cette distinction que j’avais personnellement du mal à mettre en évidence au début de mes révisions. Il m’avait beaucoup aidé sur ce point précis.

 

  • Précis de Culture Juridique :

Précis de culture juridique

L’année dernière j’avais déjà évoqué sur ce blog le précis de culture juridique. Le sommaire est toujours divisé en deux parties avec un socle commun d’une culture juridique générale et une seconde partie relative aux libertés et droits fondamentaux à l’épreuve de la culture juridique. L’édition 2018 voit arriver de nouveaux thèmes tels que la bioéthique, le droit d’opinion, la liberté d’expression, le droit de propriété, les libertés familiales ou les libertés numériques.. C’est un ouvrage encore un peu plus complet, parfait pour les révisions du Grand Oral 2018.

A n’en pas douter, cet ouvrage viendra éclairer bon nombres d’étudiants un peu perdu sur le programme de révision du Grand Oral et certainement également, les futurs membres des jurys du Grand Oral ! A bon entendeur …

39 €

  • Roseline Letteron :

41v-rVkxLPL._SX331_BO1,204,203,200_
Roseline Letteron est professeur de droit public, agrégée des facultés de droit. Alors que son blog n’est plus à présenter, elle publie également un manuel de Liberté Publique actualisé au mois d’Août 2018. Les années précédentes, le format Kindle était exclusivement proposé, un format broché a été ajouté en 2017. Je l’avais commandé en format KINDLE mais je me suis rendu compte que j’avais beaucoup de mal à réviser sur l’écran de mon ordinateur. Et il  y avait quand même plus 600 pages.. Très franchement, j’ai vite abandonné et je me suis concentré sur son blog, véritable mine d’or pour vous mettre à jour de l’actualité des libertés publiques.

Sur Amazone : format KINDLE : 6€ / format broché : 24 € environ

 

 

2 – Pour avoir un aperçu des matières en rapport avec le Grand Oral

Le plus difficile pour le Grand Oral c’est d’essayer d’avoir une vue d’ensemble de toutes les matières en rapport avec les libertés fondamentales. Personnellement c’est avec les Carrés Rouge que j’avais révisé ces matières. Les LexiFiches peuvent aussi très bien faire l’affaire. L’idée s’est de réussir à avoir une vision d’ensemble des matières qui traitent des libertés. Voici une petite liste non exhaustive de ces matières que vous pouvez réviser pour le grand oral :

  • la procédure civile
  • le droit pénal général
  • institutions de la Vème République
  • Droit de l’UE
  • Institutions de l’UE
  • Procédure pénale (la fameuse GAV à revoir absolument pour le Grand Oral ! Soyez au clair sur les mécanismes de prolongation de la Garde à Vue. C’est un affairiste qui vous parle 😉 )
  • Le droit de la famille
  • Le droit des biens
  • Le droit des personnes
  • Le droit du Travail

Il est vraiment important d’avoir un solide bagage juridique et de bien connaître vos classiques. Arrivé au Grand Oral, vous ne pouvez pas sécher sur une question de droit pénal général basique même si vous êtes affairistes ou publicistes et inversement (on vous pardonnera une erreur mais certainement pas deux ).

Vous remarquerez très vite à force de vous entraîner sur des annales qu’une question de liberté fondamentale peut embrasser des pans différents du droit. Prenons l’exemple de la question « existe-t-il un droit à ne pas travailler ? » On trouvera sur ce thème des réponses à nos questions dans le Code du Travail (L 2511-1 et s.) mais aussi dans le Code pénal (interdiction du travail forcé avec l’article 225-13).

D’où l’importance de vos Codes / Recueils de textes autorisés le jour du Grand Oral ! Faites vous des fiches. Sous chaque grand thème , listez les sources interne et externe. Il est extrêmement rare qu’un sujet ne trouve sa réponse que dans un seul Code !

 

3 – Les recueils de textes acceptés le jour de l’épreuve :

1 – L’Oberdorff

oberdorff 2017 L’Oberdorff est un recueil de textes français et internationaux autorisé à l’examen d’entrée au CRFPA par l’Association des Directeurs d’IEJ (déclarations, constitution, conventions internationales, traités, lois, décrets. Celui de 2016 était bleu-vert, la nouvelle édition a été inclue dans la collection CRFPA des éditions LGDJ.

Il comprend deux parties :

  • Les sources des libertés fondamentales et des droits de l’homme : sources nationales, sources européennes..
  • Le régime juridique des libertés fondamentales et des droits de l’homme : liberté individuelle, sûreté personnelle, justice, police, lutte contre l’esclavage.

C’est ce manuel que j’avais utilisé pour mon Grand Oral. Je vous avoue qu’au départ, on entends tout le monde parler de l’Oberdorff  en mode « Oui, l’Oberdorff c’est vraiment le top pour le Grand Oral, tu peux pas t’en passer, c’est un allié de poids pour ton Grand O.. » mais on a franchement du mal à s’imaginer l’utilité de ce genre de manuels le jour de l’épreuve un peu coincé au milieu de la montage de Codes que l’on emmène également.

En fait, la réponse est simple : il y a énormément de textes, lois, décrets ayant en commun une liberté fondamentale. C’est là qu’intervient l’Oberdorff (ou le Soldini de chez Dalloz plus bas dans l’article). En effet, ces recueils ont l’avantage d’établir un classement des textes, lois, décrets ou traités par liberté. Il vous suffit de vous reporter à la liberté en question dont traitera votre sujet et vous aurez tous les textes en question. Et vous gagnerez un temps fou le jour de l’examen. Parce qu’une heure ça peut paraître long mais comme vous l’imaginez, en condition d’examen, c’est une toute autre histoire..

Son prix ? 25€

 

  • Les Grands textes de libertés et droits fondamentaux – Sous la Direction de D.Soldini

 

les-grands-textes-de-libertes-et-droits-fondamentaux-9782247179909

Sur le même modèle que l’Oberdorff, Dalloz présente sa deuxième édition des  » grands textes de libertés et droits fondamentaux ». Ce n’est pas l’ouvrage que j’avais utilisé pour mon épreuve mais vérification faite, ils sont tout les deux très ressemblants.

Sur la forme, j’apprécie beaucoup cette collection restylée des Grands Textes chez Dalloz (idem en droit international public ou en procédure administrative contentieuse). C’est déjà la troisième édition. Je trouve que l’on s’y retrouve plus facilement avec ce nouveau visuel.

La précision est importante : le recueil est évidemment autorisé à l’examen d’accès au CRFPA par l’Association des directeurs d’IEJ.

L’ouvrage est décomposé de la façon suivante :

  1. Première partie : les textes fondamentaux.

Dans cette première partie, 3 sous-partie :

  • les textes en droit international : la DUDH, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et une multitude de protocoles additionnels
  • les textes du droit européen : Convention européenne des droits de l’homme et ses Protocoles, Charte sociale européenne révisée, le TUE, la Charte des droits fondamentaux de l’UE
  • les textes du droit interne : DDHC, Préambule de la Constitution de 1946, Constitution de 1958, Charte de l’Environnement…

2. Deuxième partie : les textes par thématiques : l’humain, la vie privée, la technologie, la société, la justice, l’économie et le social. Ci-dessous le découpage de chaque thématique notamment pour la partie sur la vie économique. On remarque que chaque thématique est-elle même subdivisé en droits et libertés.

 

Choisir l’Oberdorff ou le Soldini ? C’est à vous de les comparer. Ce sont des manuels assez importants je trouve car ils participent aussi à la structuration de votre pensée. Vous devez vous sentir à l’aise lorsque vous les consulterez le jour de l’examen. Ils sont aussi là pour vous rassurer car vous ne pourrez pas connaître en détail chacun des textes relatifs à une liberté. Donc : vive les librairies pour aller les découvrir ! Bien évidemment, c’est soit l’un soit l’autre et n’allez surtout pas acheter les deux pour l’examen. Ils sont identiques en terme de contenu !

Comme je vous le disais en préambule, prenez le temps de les choisir. Il peut être quand même intéressant de travailler avec et d’avoir une idée de l’emplacement des textes pour se repérer plus facilement le jour de l’épreuve. En clair, ne les découvrez pas le jour de l’examen. Essayez d’apprendre déjà le plus possible vos textes. Ces ouvrages se chargeront très bien de vous rappeler le jour de l’examen les textes que vous aurez peut être oublié.

J’ai eu la question du cumul recueil de textes / Codes. Les deux sont pour moi nécessaires. En effet, les recueils de textes ne feront que reprendre les articles et n’incluent pas la jurisprudence que vous irez ensuite retrouver dans les Codes.

 

4 – La liste des Codes potentiellement utilisables pour la préparation du CRFPA

  • Depuis 2017 : La possibilité d’utiliser le Code des Libertés Fondamentales  Dalloz annoté mais non commenté !

code LDF Dalloz fait évoluer son Code Constitutionnel et des Droits fondamentaux. Cette deuxième édition est annoté et commenté uniquement sur internet. Cela signifie donc qu’il est autorisé aux examens et évidemment pour le Grand Oral. En 2016, je n’ai pas pu bénéficier de ce Code car il était commenté. L’édition 2019 est disponible depuis quelques jours. (la photo ci-contre n’est pas à jour).

Dalloz présente tous les textes qui constituent le socle des la matière et notamment  :

  • La Constitution du 4 Octobre 1958
  • Les textes de droit européen et de droit international

Les Editions Dalloz m’ont fait parvenir gracieusement le Code 2018 l’année dernière. Je l’ai trouvé très facile d’utilisation en suivant le schéma Droit interne / Droit européen / Droit international. Toutes les QPC ( dispositif de la décision) sont présentes en page centrale rose. Et surtout vous retrouvez toute la JP de la CEDH.. De quoi vous rassurer pour l’examen !

Enfin, pour être tout à fait complet, LexisNexis propose un Code similaire.

IMG_2537

La question légitime que vous pouvez vous poser:  Est-ce utile de combiner un recueil de texte (Oberdorff / Soldini ) et un Code des droits fondamentaux ? Je pense que cela peut être intéressant notamment pour la Jurisprudence. En effet, le recueil de texte ne contient aucune jurisprudence contrairement au Code. Comme je l’évoquais un peu plus haut, il vous suffira de vous reporter à votre Code pour consulter les JP. C’est important d’illustrer devant votre Jury les fondements que vous évoquerez lors de votre exposé-discussion. Soyez vraiment au fait des dernières décisions rendues par les juridictions internes / CEDH… J’essaierai résumer prochainement sous forme tableau les principales décisions rendues au cours de l’année écoulée.

 

Pour en finir sur les Codes, vous pouvez utiliser tous les Codes autorisés pour les épreuves écrites. Là encore, faites des choix. Je pense que votre « valise de Code » peut se résumer à :

  1. Code Civil
  2. Code des Droits fondamentaux
  3. Code Pénal
  4. Code de Procédure Administrative (intéressant pour le référé-liberté et l’article L 521-2)
  5. Code de Procédure Pénal (on y retrouve d’ailleurs la JP de la CEDH)
  6. Code du Travail
  7. Code de Procédure Civile (et le fameux article 14 CPC pour le droit à un procès équitable)
  8. Code de la Santé Publique (pour les questions de refus de soins..)

 

5 – D’autres outils pour réviser le Grand Oral ? 

La rentrée littéraire apporte avec elle un grand nombre de « livres-confessions » d’avocats très connus. Vous verrez également des recueils des « plus grandes plaidoiries » ou des « plus grands procès d’assises ». Je n’enlève rien à la qualité de ces livres mais leur lecture dans l’unique but de réviser le grand oral est clairement à proscrire. Le Grand Oral se résume aux libertés fondamentales. Cela reste un examen très théorique (Rappelez-vous que l’Universitaire mène les débats). Proscrivez donc ces livres et réservez les plutôt pour Noel.

Pour réviser le Grand Oral, il faut se tenir à jour de l’actualité. Donc petit tour sur Dalloz Actualité qui évoque très régulièrement les décisions relatives aux libertés fondamentales.

Vous pouvez également consultez « le Monde Weekend » et notamment les cahiers  » Idées » que vous retrouvez chez votre marchand de journaux en supplément de l’édition traditionnelle. idh_232_coupee

Enfin, n’oubliez pas : vous êtes très certainement tous de très bons juristes mais vous devez aussi être un citoyen avisé et éclairé sur les problématiques actuelles (PMA/GPA/Fin de vie…).

Les réseaux sociaux et notamment Twitter peuvent vous être très utiles si vous suivez les bons comptes : https://1anpourlecrfpa.com/2017/09/07/les-comptes-twitter-a-suivre-quand-on-est-en-droit-reviser-le-grand-oral-grace-a-twitter/

***

Deux infos pour terminer :

  1. L’ensemble des tableaux des principales décisions utiles pour le Grand Oral 2018 ainsi que le tableau des fonctions et institutions seront à nouveau tous disponibles à la commande dans quelques jours (aux alentours du 15 Septembre). Le tableau des fonctions sera actualisé des derniers départs et arrivées dans le gouvernement…
  2. N’hésitez pas à vous abonner au blog pour recevoir automatiquement les derniers articles sur votre boite mail ! Cela se passe sur la colonne de droite où il suffit d’y inscrire votre adresse mail et de vous abonner !

Tenez-bon !

 

Publicités

2 réflexions sur “Les ouvrages indispensables pour le Grand Oral – MAJ #CRFPA2018

  1. Bonjour ! Merci de ces informations. J’aurais cependant une question concernant les codes constitutionnels : celui de Dalloz est-il plus fourni que le Lexisnexis ? J’ai l’habitude des Lexisnexis mais la différence de prix (65€ dalloz, 39€ Lexisnexis) m’étonne, j’ai peur de ne pas retrouver la jurisprudence de la CEDH + les QPC dans le code bleu, alors que c’est précisément ce qui m’intéresse.

    Merci d’avance de votre réponse,
    Cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s