F.A.Q CRFPA 2017

 

  • 1 – « Comment optimiser l’utilisation du code pour l’examen ? »

Peut-être en connaissant bien son Code. En apprenant les chapitres et les sections. On ne peut pas découvrir un code le jour de l’examen. Sachez par exemple que le Code de Procédure civile contient le Code des Procédures civiles d’exécution ainsi que le Code de l’Organisation Judiciaire. A ce titre, il convient de savoir les retrouver pour un usage optimal le jour de l’examen.

Dans un article précédent, j’ai donné une méthode pour bien surligner son code. Je vous remet ici le lien : Surligner efficacement son code pour l’examen

Attention également aux différents éditeurs : LexisNexis, Dalloz.. Certains vous diront qu’il y a plus de jurisprudences dans l’un plutôt que dans l’autre. Pour autant, ne changez absolument pas d’éditeurs lors de vos révisions. LexisNexis et Dalloz fonctionnent de manière différente dans leur présentation. Ne prenez pas le risque d’être dérouté par cette présentation que vous ne maîtrisez pas forcément.

 

  • 2 – « La preuve et les quasi-contrats sont-ils au programme du droit des obligations ? »

Effectivement la preuve est au programme du droit des obligations (c.f programme sur légifrance). L’on peut répartir le programme du droit de la preuve de la façon suivante :

  1. l’objet de la preuve
  2. la charge de la preuve
  3. les modes de preuve (preuve parfaite / preuve imparfaite)
  4. l’admissibilité des modes de preuve (1359 al 1er..)

Je vous conseille le manuel de droit des obligations de Malaurie et Aynes qui propose un chapitre sur la preuve.

Quant aux quasi-contrats, le programment récemment modifiés n’indique plus cette matière. Elle semble donc avoir belle et bien disparue ! Attention car un sujet de cas praique pourrait bien vous amener à traiter de cette problématique.

 

  • 3 – « Quelles sont les différences entre la consultation et le cas pratique ? »

Dans un cas pratique, l’étudiant doit résoudre un exercice composé de différents problèmes juridiques qu’il faut alors traiter en toute neutralité.

Dans une consultation,  l’étudiant est à la place de l’avocat recevant un client.

Avec la consultation, il conviendra d’être vigilant sur le traitement particulier de la situation et notamment du client. Avec le cas pratique, on demande une plus grande neutralité.

De manière générale, les facultés de droit ne font pas nécessairement de distinctions entre la consultation et le cas pratique.

 

  • 4 – « Pour les personnes qui enchaînent le M1 et le CRFPA, peut-on prévoir quelques jours de vacances ? »

Bien sûr et c’est même une obligation. L’année de M1 est une année difficile et très stressante. C’est aussi une année de préparation des dossiers pour les M2 voire d’entretiens.. Bref, si vous envisagez de passer le CRFPA dès l’année d’obtention du M1, accordez-vous au moins une semaine de vacances courant du mois de Juin.

Très souvent, vous allez combiner votre préparation estivale avec une prépa privée. Il faut bien se rendre compte que cette prépa sera épuisante nerveusement car le rythme est difficile à tenir. Soyez bien au fait de tout cela. 2 mois de prépa estivale, souvent à Paris, c’est très long.Alors oui, prévoir une semaine de vacances ne sera pas de trop !

 

  • 5- « Quant on parle de révisions intensives, cela signifie-t-il qu’il faut bannir dîners, sport, sortie ciné.. »

Je n’ai pas encore fait d’articles sur la façon de combiner les loisirs et les révisions. C’est pourtant une excellente question.

S’il faut donner une définition des révisions intensives, je pense qu’il s’agit non pas des révisions de dernières minutes mais des révisions qui vont débuter de Juin à mi-août (si l’on prend en compte le fait que les premiers examens débutent le 1er septembre). Plus généralement, ce sont les révisions qui débuteront dès votre année universitaire terminée. Généralement en Mai.

Les révisions intensives doivent se subdiviser en plusieurs phases :

  • une phase d’apprentissage ou de réapprentissage du cours durant 1 mois.
  • une phase (la plus importante) d’exercices. 1 mois 1/2 – 2 mois

Ces révisions seront intensives par définition car il faut s’astreindre à un planning de révisions à respecter. Attention cependant intensif n’est pas synonyme de nuit blanche. Travailler de 9h à 12h et de 14h à 19h suffit. le plus important est d’être productif. Si vous travaillez de 7h à 23h mais en ayant la tête ailleurs la plupart du temps, ce n’est pas être productif.

Ne négligez pas la phase d’exercices d’autant plus que cette année, les cas pratiques sont à l’honneur. Le maître mot : l’entraînement, l’entraînement et encore l’entraînement !

Les sorties :

Ensuite, à vous d’inclure vos loisirs dans ce programme. Peut-être en se fixant là aussi des objectifs. Exemple : 2 exercices de cas pratiques terminés et corrigés dans la journée et 1 ciné le soir.

Ne culpabilisez pas lors de vos sorties qui seront salvatrices. Avec le recul, je peux vous assurer que je ne regrette pas ces quelques moments de détente que j’avais le soir après avoir (bien?) travaillé comme regarder un épisode de GOT… Ce sont les moments que l’on apprécie le plus car ils sont, il faut bien se le dire, rare.

Pour le sport, ne le négligez pas. Je ne vous rappelle pas la célèbre maxime. 2 sorties running par semaine d’1h-1h30 minimum ! Et en groupe pour se remonter le morale. Soyez cependant prudent, pas de sports à risques à quelques semaines des examens…

L’alimentation :

Mangez sainement et respectez vos heures de repas habituels. Le cerveau aime l’habitude. Levez vous à la même heure chaque jour et couchez vous à la même heure. Vous allez vivre dans une routine acceptée mais nécessaire pour la concentration.

Pas de Guronsan ni de RedBull pendant les révisions. Sans faire d’auto-médication ni de publicités interdites (les « remèdes » que je vous conseille sont en vente libre dans les pharmacies), je vous conseille déjà une cure de gelée royale. J’avais acheté des ampoules de gelée royale de la marque ArkoPharma. Sans rigoler, une ampoule chaque matin et vous éviterez les rhumes, les gastro et c’est un coup de fouet naturel !

arko-royal-gelee-royale-1500mg-bio

 

  • 6 – « Comment organiser une journée type de révisions ? »

Encore une fois, je pense que vos journées types doivent débuter et se terminer à la même heure. L’habitude, plus que la routine, doivent être la condition sine qua non de vos révisions. C’est la base de votre motivation. Ne négligez pas les pauses. Prendre l’air toutes les 2h !

  • 7- « Est-il conseillé de ficher ou d’apprendre directement sur les bouquins ou fascicules de prépa ? »

C’est une bonne question. Tout dépend de la qualité des fascicules. Je vais prendre un exemple : Ayant fait PréBarreau, j’ai trouvé le poly de Procédure civile excellent, très pédagogique mais j’ai neanmoins eu besoin d’un autre manuel à côté de moi. Pour m’y retrouver plus facilement, j’ai décidé de ficher intégralement mon fascicule en y ajoutant les points de cours qui me manquaient.

Il est toujours difficile d’apprendre sur un cours que l’on n’a pas rédigé. A l’inverse, parfois le cours est trop exhaustif. Il faut alors essayer de le dégrossir. Cela peut passer par un nouveau fichage.

  • 8- « Peut-on encore ficher un cours en Mars et en combien de temps une matière peut-elle être fichée? »

Difficile à dire, tout dépend de votre rythme de travail. Avec une bonne dose de courage vous pouvez encore aujourd’hui ficher un cours. Le gros problème des fiches, c’est aussi la lassitude. Variez les plaisirs et changez de matières assez régulièrement. On ne peut pas raisonnablement ficher le même cours durant des jours et des jours. Alternez Matin/Après-midi

Si vous n’avez fiché aucun cours à l’heure actuelle : il est résolument impossible de penser pouvoir ficher un cours de droit des obligations, une matière de procédure et une matière de spécialité jusqu’à cet été. Allez à l’essentiel : faites plutôt un plan détaillé et entraînez-vous !

  • 9 – « Est-il possible de réussir sans prépa ? »

Bien sûr et il faut saluer les personnes qui réussissent sans prépa à leur juste titre. Ce sont souvent des personnes très organisées et avec une grande volonté. Je ne dis pas que les autres n’en n’ont pas ou choisissent la facilité. Dans mon cas, si j’ai fait une prépa, c’est avant tout pour être cadré dans mes révisions et pour bénéficier de nombreux entraînements.

Si vous décidez de ne pas faire une prépa, veillez à réunir avant de nombreux exercices (corrigés si possible) et choisissez bien vos manuels. Dernier conseil : ne restez pas seul ! Restez en contact avec vos camarades d’infortune durant l’été. On est tous dans le même bateau, avec ou sans prépa !

 

  • 10 – « Est-ce que la réforme va rendre l’examen plus ou moins dur ? Quel taux de réussite peut-on espérer ? »

C’est ce que l’on aurait tendance à penser. Oui l’examen sera plus difficile. Il est déjà plus difficile, en témoigne la densité des programmes ou les coefficients augmentés.

Le Conseil National des Barreaux a souhaité un examen national pour faire disparaître les inégalités entre les IEJ ce qui est louable en soit. Mais c’est aussi indirectement une volonté de revoir le numerus clausus.

Sachez que l’examen n’est pas nationalisé dans son intégralité : bien qu’une grille de correction va être éditée par la commission nationale pour aider les correcteurs, ces derniers seront toujours des correcteurs propres à chaque IEJ. Il y aura donc toujours une relative disparité entre les IEJ.

De plus, la conception des sujets du grand oral est laissée à chaque IEJ. Là encore, des disparités peuvent subsister.

Y aura-t-il une harmonisation des notes ? Peut-être mais cela reste à la discrétion de la commission et j’ai bien peur que nous n’ayons jamais de réelles certitudes.

 

  • 11- « Ou trouver de bonnes références de manuels, de bons supports pour bosser dessus ? »

J’avais là encore écrit un article sur les manuels que j’avais utilisé. Évidemment cela ne concerne que les matières que j’avais choisi. Difficile de répondre à cette question. Le mieux serait de pouvoir emprunter les manuels à la bibliothèque et d’acheter ceux qui vous intéressent le plus pour pouvoir les surligner, les post-iter à votre façon.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’UNJF. De nombreux professeurs y publient des cours très complets et surtout actualisés ! Le site est souvent accessibles via l’ENT.

Je vous remet le lien vers l’article sur les manuels utilisés lors de ma préparation au CRFPA l’année dernière : Réviser le CRFPA : Quels manuels ?

MAJ JUILLET 2017 : Un article est en préparation sur le blog à ce sujet. Il traitera des derniers ouvrages indispensables pour les révisions estivales. L’article devrait sortir durant la première semaine de juillet pour vous permettre d’acheter rapidement votre ouvrage et de vous en imprégner.

  • 12 – « Où bosser pendant l’été (les bibliothèques sont fermées) »

J’aurais envie de répondre : chez ses parents. Blague à part, l’été va être particulièrement compliquée dans son organisation. Alors essayez si vous le pouvez de vous décharger de certaines corvées. Les parents sont toujours d’une grande aide dans ces moments là. Ils savent que l’été va être difficile et vous saurez leur expliquer les enjeux du CRFPA. Les repas, le linge, le ménage.. autant de moments qui sont souvent difficiles à concilier avec les révisions. Revenir chez ses parents peut-être une très bonne solution.

Sinon sur Paris de nombreuses bibliothèques restent ouverte l’été. Ce sont peut être plus les horaires qui changent.

 

  • 13 – « Quelle va être la date des examens exactement ? Le 1er septembre ou après ? Auront-elles lieu le même jour ? »

Aucune idée. Le 1er Septembre 2017 tombe un Vendredi. Difficile de penser que les 4 épreuves seront organisées le même jour.

Se pose toujours la question des IEJ des DOM TOM. Comment vont-ils organiser leurs épreuves ? de nuit ?

MAJ JUILLET 2017 : Les dates sont désormais connues !

  • Vendredi 1er septembre 2017 : Épreuve de note de synthèse  13h-18h
  • Lundi 4 septembre 2017 : Épreuve de droit des obligations  13h-16h
  • Mardi 5 septembre 2017 : Épreuve de cas pratique  13h-16h
  • Mercredi 6 septembre 2017 : Épreuve de procédure  13h-15h

 

  • 14 – « Prépa à distance ou Prépa en présentielle ? »

C’est une vraie question notamment pour la prépa estivale.

Les prépa parisiennes sont souvent bondées l’été et les locaux arrivent rapidement à saturation. Cela peut être un vrai confort de travailler de chez soi en ayant quand même les polycopiés, la possibilité de rendre ses copies sur une plateforme voire même d’avoir les vidéos des corrections. A l’inverse, cela peut être aussi une source de relâchement. On sera plus tenté de dépasser le temps de l’épreuve, de ne pas composer aux mêmes heures.. On peut vite se couper du monde.

La prépa en présentielle permet de se confronter aux autres. Ce n’est pas toujours agréable notamment lorsque les notes ne sont pas bonnes mais cela donne aussi un sacré coup de booste pour se motiver à nouveau.

Le choix se fait souvent sur une question de prix. La prépa à distance étant logiquement moins cher.

Publicités

Une réflexion sur “F.A.Q CRFPA 2017

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce blog et les réponses aux questions posées.
    Je prépare actuellement l’examen.
    Mais je voudrais amender l’un de vos propos au sujet des fiches, dont je suis une grande habituee. Je voudrais rassurer les étudiants qui pensent qu’ils n’ont plus le temps de ficher un cours: ils l’ont largement. Je me souviens encore qu’ayant deux semaines de révisions avant mes partiels de M1 , J avais réussi à ficher 5 matières en moins de deux semaines et à obtenir par la suite mes partiels. Or la il reste 5 mois avant le début des écrits, c’est forcément faisable. Je suis d’ailleurs en train de ficher encore beaucoup de choses, et je ne m’inquiète pas.
    Par ailleurs, j’aurais une question pour l’auteur de ce blog. Savez-vous s’il y a des ressources de mind map juridiques sur certains sites svp ? Je n’en ai pas encore trouvé. Pour les visuels ,c’est le top.
    Bien à vous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s