La « To-Do List » spéciale #CRFPA2017, indispensable pour être prêt le jour J !

Ne rien oublier. Dans un précédent article, j’avais déjà commencé à aborder les derniers petits détails qu’il va falloir régler assez rapidement pour éviter le stress de dernière minute.

Petit tour d’horizon des « indispensables » : matériel de travail, documents officiels, collation, chambre d’hôtel, réveil, sommeil, transport..

Comme vous voulez tous éviter d’être celui qui demande à chaque examen de mettre votre Code Civil ou pire, votre Typex « au milieu » (facile quand on compose sur des rangées d’Amphi, plus difficile lorsque l’on est sur des tables individuelles), voici la « To-Do List » . Elle n’est pas exhaustive mais j’espère qu’elle vous aidera à ne pas paniquer. Le stress de dernière minute, celui qui provient d’un état de panique est très mauvais pour votre mémoire. Alors préparez toutes vos affaires à l’avance.

 

Se coucher tôt :

Vous n’apprendrez plus rien entre 23h et 2h du matin la veille de l’examen ! Couchez-vous tôt. Pour cela évitez les écrans et privilégiez la relaxation (vous savez la fameuse respiration abdominale). Évitez également le café, thé et tabac après 16h et le sport après 19h. Et si vous avez du mal à dormir, vous pouvez prendre une tisane (la tisane nuit calme 😉 ) ou une verveine. Bon, clairement, passé ce stade, on n’a plus la vingtaine mais je vous assure que ça fonctionne.

Une semaine avant, essayez de reprendre un rythme de vie « normal ».  Ainsi, reprenez vos horaires de sommeil habituels. Ne vous couchez plus à 2h du mat’ la dernière semaine avant les épreuves. Comme les plus petits, ré-habituez-vous à vous endormir tôt.

Il faut aussi évoquer la nuit blanche. C’est ce qui m’était arrivé avant la première épreuve. J’ai dû m’endormir vers 4h du matin. Dans ce cas là, ne paniquez pas et essayez de provoquer votre sommeil. Surtout, pour cela n’ouvrez pas vos Codes mais lisez une BD. De toute façon, durant les 4 jours d’épreuves, vous allez tellement être sous pression que vous ne ressentirez que très peu la fatigue (notre corps est vraiment bien fait). Donc même si vous faites une nuit blanche la veille, cela ne signifie pas que vous serez fatigués durant l’épreuve.

Enfin, mettez plusieurs réveils ou faites vous réveiller par un proche qui s’assurera que vous êtes bien levé !

Manger équilibré

Pour le repas de la veille, évitez la viande rouge et privilégiez le riz ou les pommes de terre qui permettent de stocker de l’énergie pour le lendemain.

Comme la première épreuve est à 13h (ce qui vous évitera la panne de réveil), faites un bon petit-déjeuner assez tôt (vers 7h30-8h). Cela vous permettra de prendre une nouvelle collation vers 11h45- 12h.

Au petit-déjeuner :

  • céréales
  • fruits à volonté (kiwi, banane, pomme)
  • jus d’orange
  • café
  • fromage blanc
  • oeuf
  • jambon blanc

Si vous n’avez pas l’habitude de prendre un petit-déjeuner ou si rien ne passe ce jour là, ne vous forcez pas. De même, vous pouvez également bruncher vers 11h. C’est un bon compromis car vous pourrez manger sucré et salé.

Évitez les aliments gras et ne déjeunez pas trop tard si l’épreuve se déroule l’après-midi. Cela pourrait jouer sur votre digestion. Privilégiez des aliments à index glycémique bas, qui contribueront à maintenir un taux de sucre constant. (Des pâtes que l’on connaît déjà très bien, petit pois, lentilles, pamplemousses…)

N’oubliez pas également les Oméga 3 indispensables pour la mémoire que vous retrouverez dans le saumon, les cerneaux de noix, amendes;.

Pour vos épreuves, vous pouvez emmener des barres de céréales, 1/2 banane, des fruits secs comme les abricots, les figues ou en sachet (les N.A !), une bouteille d’eau (même deux pour les épreuves les plus longues). Si vous avez tendance à être en hypoglycémie et à tourner de l’œil rapidement, prenez avec vous une boisson sucrée style Coca Cola.

En complément alimentaire, je prenais l’année dernière du Magnésium. (Magné B6 ou Magnésium marin). C’est vraiment pas mal contre le stress. Vous pouvez  avaler un comprimé juste avant l’épreuve.

 

Les outils de travail :

 

  • 1 valise ou un sac bien solide pour emmener vos Codes
  • Vos Codes. Préférez en emmener plus que pas assez. N’oubliez pas : pas de Post-It. Au mieux vous pourrez utiliser les deux languettes rouges disponibles dans les Codes classiques.
  • Vos textes LégiFrance.
  • Les ouvrages autorisés par les Directeurs d’IEJ si vous en avez besoin (plus pour les administrativistes et les internationalistes )
  • Des fluos (neufs) essentiellement pour la Note de Synthèse
  • Tipp-Ex ou Blanco . Préférez un roller correcteur qui sèchera plus vite et qui fera plus propre sur vos copies  😉
  • Bic ou stylo plume en deux exemplaires. Utilisez les couleurs habituelles : bleu ou noir. N’utilisez pas de rouge. N’oubliez pas les cartouches d’encre
  • Crayon à Papier
  • Une règle pour surligner vos titres ou pour faire vos colonnes au brouillon pour l’exercice de NS.
  • Votre convocation (pas nécessaire dans tous les IEJ)
  • Une pièce d’identité / carte étudiant (vérifiez auprès de votre IEJ que le permis de conduire est accepté si vous avez perdu vos papiers d’identités).
  • des boules-quies pour travailler dans le silence
  • Du papier blanc qui fera office de cale si votre table est bancale (oui oui 1 chance sur 2)
  • une montre ! (réglez à l’heure de votre épreuve).
  • mouchoirs en papier (on a tous en tête le voisin enrhumé qui renifle à longueur de temps…)
  • des comprimés : du paracétamol en cas de mal de tête
  • pour celles et ceux qui ont des cheveux longs : élastiques et barrettes pour éviter d’être gêné par vos cheveux.
  • vos en-cas ( privilégiez ceux qui ne font pas trop de bruits donc évitez les chips !)
  • vos lunettes !
  • votre sac !

Avant de démarrer l’épreuve, vérifiez que vous avez tout ce dont vous avez besoin. Vous pouvez dès maintenant remplir la case « identité » de votre copie. Ce sera une bonne chose de faites et une minute en plus à la fin de votre épreuve (LA minute précieuse qui nous manque tous pour terminer l’épreuve ou pour caser un dernier document dans sa note de synthèse).

Vérifiez également que vous n’avez rien d’inséré dans vos codes par inadvertance. Cela serait dommage d’être soupçonné de fraude alors qu’on n’y est pour rien !

Si votre chaise grince, que votre table bouge trop n’hésitez pas à avertir immédiatement le correcteur pour changer de place. Vous avez le droit aux mêmes conditions de travail que les autres.

 

Les transports :

 

Cela peut vous sembler loin, mais la rentrée scolaire 2017 débute le Lundi 4 Septembre. Or, vous le savez, vous débutez votre première épreuve le Vendredi 1er Septembre à 13h. Autant vous dire, que ce vendredi sera un jour chargé sur les routes de France dans le sens des retours (point Bison Futé) et dans les grandes agglomérations, fin des vacances oblige ! A ce titre, prévoyez des temps de trajet rallongé si vous venez en voiture dans votre centre d’examen. Ne vous faites pas surprendre dans les bouchons.

 

Si vous ne connaissez pas très bien le trajet, repérez votre lieu d’examen et essayez de vous y rendre quelques jours avant. Si vous n’êtes vraiment pas doué en voiture même avec un GPS, demandez à vous faire accompagné par une personne de votre choix : un très bon ami ou vos parents. Cela vous permettra d’être détendu dans la voiture et d’éviter une faute d’inattention.

 

Si vous prenez les transports en commun, renseignez-vous sur les grèves, les arrêts supprimés, les correspondances, le temps d’attente.

 

Les parisiens connaissent ça mais soyez extrêmement prudents avec le RER, le transilien ou le métro et prévoyez les temps d’attente maximums. Il y a souvent des grèves à la rentrée. Ayez en tête un plan de secours, quelqu’un qui peut venir vous chercher n’importe où et des itinéraires alternatifs.

 

Faites attention au Taxi, chauffeurs Uber ou Lyft. C’est vraiment aléatoire mais vous pouvez tomber sur un chauffeur novice (ce n’est pas forcément de sa faute évidemment) qui ne connaît pas très bien le trajet et qui pourrait rallonger la distance. Cela vous énerverait et vous n’arriveriez pas dans de bonnes conditions. Rappelez vous aussi que les chauffeurs Uber ne peuvent pas prendre les voies de BUS (en théorie^^).

 

Essayez d’être dans votre centre d’examen au moins 15 minutes avant votre convocation (qui elle-même a lieu souvent 30 minutes avant l’heure de l’examen). N’arrivez pas non plus trop tôt, vous pourriez stresser encore plus à l’écoute de certains qui n’hésiteront pas à se venter de leurs exploits estivale.

 

A ce sujet, rassurez-vous : ce sont rarement ceux qui parlent le plus de leurs révisions qui sont le plus prêt. Ils en parlent pour se persuader qu’ils sont prêts justement. Dans ce cas, restez distants et concentré ! Certains tenterons quelques minutes avant le début de l’épreuve de vous expliquer des raisonnements alambiqué qui peuvent vite vous stresser.

 

Si cela ne suffit pas et vous énerve au plus haut point, isolez-vous ou écoutez de la musique !

 

La chambre d’hôtel

 

Si vous habitez vraiment loin de votre centre d’examen, la chambre d’hôtel peut être un bon compromis. Les Ibis, Mercure proposent des chambres à petit prix. Le côté positif, vous serez au calme, moins stressé car juste en face de votre centre d’examen. Vous aurez même le petit-déjeuner compris le lendemain matin donc rien à faire !

 

Réviser à J-1 ou le Jour J

 

Difficile de vous interdire d’ouvrir vos cours ou de relire vos fiches. Il est tentant pour se « rassurer » de consulter une dernière fois les mémos que vous vous serez constitué. Si vous avez fait des fiches des grands arrêts en droit des obligations ou de l’actualité jurisprudentielle, vous pouvez évidemment les revoir une dernière fois le matin même. Le recours à la mémoire immédiate a parfois des résultats surprenant ! Ne vous en privez pas. Il nous est tous déjà arrivé avant un examen, de réviser une dernière fois une fiche et de tomber sur le thème de la fiche.

 

En revanche, bannissez vos fascicules de prépa, vos précis.

 

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à mettre « J’aime » en bas de l’article ! Vous pouvez toujours vous inscrire à la newsletter pour recevoir les derniers articles avant tout le monde ! 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s